le 18 octobre 2014
Baromètre Randstad des salaires non cadres : en hausse de 1,25 %, les salaires des non cadres marquent le pas en 2014

La rémunération moyenne d’un salarié non cadre1 s’élève au premier semestre 2014 à 1.541 euros bruts mensuels, en hausse de 1,25 % sur un an, soit un rythme de progression inférieur à celui enregistré les trois années précédentes (+ 1,8 % en 2013 ; + 2,2 % en 2012 et + 2,4 % en 2011), selon le dernier baromètre Randstad. La (très) légère hausse de la rémunération des non cadres est d’abord la conséquence de fondamentaux macroéconomiques défavorables, à savoir une croissance à l’arrêt, un taux de chômage élevé et une inflation faible. Dans ce contexte, la revalorisation du Smic intervenue le 1er janvier 20142 , limitée à 1 % en glissement annuel, n’a pas dynamisé les salaires des ouvriers, employés et professions intermédiaires, comme c’était le cas auparavant. Ainsi privée de son principal carburant, la fiche de paie des non cadres affiche en 2014 un gain de pouvoir d’achat de 0,65 % seulement (une fois retranchée les 0,6 % d’inflation enregistrés en moyenne sur les neuf premiers mois de l’année). Tels sont les principaux enseignements de la sixième édition du baromètre Randstad des salaires non cadres, une étude non déclarative qui s’appuie sur des salaires réels et constatés, extraits de 1,3 million de fiches de paie.