le 13 octobre 2016
Dans une BD coproduite par l’Institut Randstad, le dessinateur Antoine Chereau dénonce avec humour les discriminations

Une bande dessinée un peu différente est aujourd’hui disponible en librairie : « L’égalité est un long fleuve tranquille ». Ce qui aurait pu n’être qu’une BD humoristique parmi d’autres a pourtant une vocation spécifique : dénoncer l’inacceptable. Ainsi, en association avec le groupe Randstad France, avec lequel il collabore depuis plusieurs années, le dessinateurcaricaturiste Antoine Chereau a mis son crayon au service de l’égalité des chances. Drôle et piquant, ses dessins épinglent avec justesse, ces discriminations qui font la « joie » du vivreensemble, qu’il s’agisse d’emploi des jeunes, des seniors, d’égalité professionnelle Femmes/Hommes ou de toute autre forme de diversité. Cette bande dessinée, éditée par Pixel Fever Editions, est également l’occasion d’appuyer la lutte contre toutes les formes de discrimination. Pour chaque album vendu, Pixel Fever Editions reversera en effet un euro du prix d’achat à l’Institut Randstad, qui soutiendra ainsi ses associations partenaires.

 

 

« En publiant cette bande-dessinée, Antoine Chereau et l’Institut Randstad ont souhaité mettre en lumière les discriminations auxquelles trop de candidats à l’emploi sont encore confrontés. A nos yeux, l’humour est une manière efficace et pertinente de dénoncer des faits qui ne devraient plus être. Avec cet album, nous souhaitons pointer du doigt l’absurdité des discriminations subies, mais aussi apporter notre soutien concret à l’ensemble des associations qui, quotidiennement, luttent pour que l’égalité des chances s’instaure durablement », commente Laurent Morestain, secrétaire général du groupe Randstad France et président de l’Institut Randstad.