le 25 janvier 2016
En France, malgré des signaux positifs, les salariés ne voient pas de reprise en 2016
Randstad_Dataviz_SondageSituationEconomiq2016-France_v3

Les salariés en France sont une majorité (59 %) à penser que l’année 2016 ne sera pas synonyme d’embellie sur le front de l’économie. Ce résultat va à rebours des prévisions, qui annoncent de concert une croissance du PIB français plus forte en 2016 (+ 1,6 % selon l’Insee) qu’en 2015 (+ 1,1 %), et de signaux positifs tels que la baisse du prix du pétrole et des taux d’intérêt. Selon l’étude Randstad Workmonitor, seuls 41 % des salariés interrogés dans l’Hexagone estiment en effet que la situation économique va s’améliorer au cours de l’année à venir. Soit une des proportions les plus faibles relevées par l’étude, qui a interrogé 13 500 salariés dans 34 pays. Résultat, comme l’an passé, la France se classe parmi les pays qui affichent le moins de confiance en l’avenir. Elle devance la Suède, le Japon, le Chili et la Grèce. Athènes ferme la marche avec moins d’un salarié sur cinq (19 %) qui s’attend à une année 2016 meilleure que la précédente.