le 25 juin 2015
Etude Randstad Workmonitor : 43 % des salariés français estiment devoir rester joignables en vacances

Paris, le 19 juin 2015 – Alors que les grandes vacances se profilent pour bon nombre de salariés, la dernière étude Workmonitor publiée par le groupe Randstad France s’intéresse à l’impact du travail sur la vie privée, en particulier durant les périodes de congés. L’étude Randstad Workmonitor révèle ainsi que plus de 4 salariés français sur 10 (43 %) estiment devoir rester joignables par téléphone et e-mail pendant leurs congés. Ce chiffre situe les travailleurs français très légèrement en dessous de la moyenne internationale (47 %). Les salariés chinois (81 %), indiens (78 %) et turcs (71 %) sont ceux qui coupent le moins avec leur vie professionnelle pendant les congés. A l’inverse, ce sont les salariés danois (20 %), hollandais (24 %) et suisses (29 %) qui profitent le plus de leurs vacances, loin des soucis quotidiens du travail. L’étude Randstad Workmonitor a été réalisée du 17 avril au 4 mai 2015 en appui sur un questionnaire en ligne administré auprès de 13 500 salariés issus de 34 pays.

« Si la digitalisation de la sphère professionnelle – tablettes, smartphones, ordinateurs portables – facilite la communication et l’organisation du travail, elle ne favorise pas la coupure en dehors des périodes de travail. Alors que le concept de digitale détox (ou vacances déconnectées) séduit de plus en plus de personnes actives, l’étude Randstad Workmonitor montre que les salariés Français sont malgré tout loin de couper totalement avec leur travail pendant leurs congés », analyse Sophie Durand, Directrice de la Communication du groupe Randstad France