le 5 mars 2015
Journée internationale de la Femme Egalité salariale : à compétences et expérience égales, les femmes gagnent 9 % de moins que les hommes

La Journée Internationale de la femme célébrée le 8 mars est l’occasion de mettre en lumière les disparités salariales entre les femmes et les hommes qui persistent année après année. Ainsi, pour 2013, les hommes bénéficiaient toujours d’une rémunération supérieure en moyenne de 25 % 1 aux femmes, pour un équivalent temps plein. En cause, des modèles de carrière dont la progression reste plus favorable aux hommes, moins soumis que les femmes aux contraintes de la conciliation entre vie professionnelle et familiale. Ainsi, entre 30 et 35 ans, 18 % des femmes sont inactives, contre 4 % des hommes seulement selon l’INSEE2 . Dans le même temps, les femmes continuent d’occuper des postes moins qualifiés dans des secteurs moins rémunérateurs : 88 % des femmes travaillent dans le tertiaire – aux salaires moins élevés que dans l’industrie – et, tous secteurs confondus, seuls 39 % d’entre elles occupent des postes de niveau cadre, contre 70 % exerçant des postes d’employées.