le 2 février 2015
Réalité augmentée, robots intelligents, lean development… En 2015, les compétences demandées aux ingénieurs portent la marque de l’industrie 4.0

La machine à vapeur, l’électricité, l’informatique. Trois substantifs pour autant de révolutions industrielles. L’année 2015 devrait voir l’industrie française entrer de plainpied dans la quatrième révolution industrielle, celle des ressources communicantes et interconnectées. A l´image de la robotique, cette nouvelle industrie renvoie à une forme particulière d’organisation des moyens de production, qui s´appuie sur des usines « intelligentes ». Cette révolution industrielle, qualifiée d’industrie 4.0, est réputée entraîner une hausse de la productivité, une amélioration de la compétitivité et un recul des coûts de production entre autres. Par-delà les espoirs suscités, elle se traduit d’ores et déjà par une recomposition des compétences demandées aux ingénieurs. Ainsi en 2015, quelle que soit l’industrie considérée (aéronautique, automobile, énergie, etc.), un corpus de compétences précis est exigé des ingénieurs. Ces compétences englobent la maîtrise des logiciels de PLM (management du cycle de vie des produits) et des techniques de lean development ou, encore à titre d’exemple, la connaissance des applications relatives à la réalité augmentée. Pour cette première étape du tour d’horizon des compétences les plus recherchées en 2015, Expectra se penche au chevet des ingénieurs, au cœur de l’industrie 4.0.